Voiture : que faire en cas de panne d’essence ?

Publié par Aurélien le 9 novembre 2016 dans Actualités

Un problème d’essence ça peut arriver à tout le monde. Il suffit d’une mauvaise anticipation de la distance ou encore un oubli de sa jauge d’essence pour se faire avoir par son réservoir. Pour bien réagir face à cette situation plutôt pénible, voici quoi faire.

Businessman pushing a broken car or a car out of gas

Pensez à mettre un bidon vide dans votre voiture

En cas de faible quantité d’essence, toutes les voitures modernes vous informent par une alerte. Souvent lorsque le voyant de la jauge d’alerte s’affiche, il vous reste environ 50 kilomètres (ça dépend des voitures) avant de tomber en panne sèche d’essence.

 

Si vous en êtes arrivé à cette situation ne paniquez pas, la France n’est pas un désert insurmontable. Avant toute chose, et si vous lisez cet article avant la panne, pensez à mettre dans votre voiture un bidon d’essence vide. La loi vous interdisant d’avoir ce type de bidon plein dans votre voiture à cause du risque d’explosion, vous pourrez marcher pour aller chercher le précieux liquide. Dans le cas où vous avez un smartphone et si la station la plus proche n’est pas très loin, vous pouvez éventuellement faire le déplacement.

Le dépannage peut être couvert par le contrat d’assurance

Sinon vous pouvez faire appel à votre assureur pourvu que votre contrat couvre ce type de pépin via une assistance dépannage. Il vous suffit de regarder le numéro indiqué sur la vignette de votre pare-brise pour appeler et le savoir. Celui-ci appellera alors un dépanneur agréé et les charges ne devraient pas être à vos frais (toujours suivant votre contrat d’assurance auto). Ce dernier peut alors vous transporter vers la station-service la plus proche ou vous faire une livraison de quelques litres d’essence.

 

Sur autoroute la situation diffère légèrement puisque vous devrez par exemple vous mettre sur la bande d’arrêt d’urgence et vous placer derrière la rambarde de sécurité. N’oubliez également pas de positionner votre triangle de sécurité sur le sol et mettre votre gilet jaune. Vous avez alors le choix de composer le 112, de rejoindre une borne téléphonique d’urgence ou d’appeler votre assureur qui appellerait un dépanneur autoroute. Vous voyez, vous n’êtes pas laissé à l’abandon !

Partagez ce bon plan avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *