Fin des diesel/essence aussi prévue dès 2040 au Royaume-Uni

Publié par Aurélien le 16 août 2017 dans Actualités

La fin des voitures essence et diesel approche. Enfin pas tout de suite encore mais au moins les objectifs chiffrés s’enchaînent. Après la France, c’est le Royaume-Uni qui a déclaré que le pays interdirait la vente de véhicules neufs diesel et essence à compter de 2040.

royaume-uni-big-ben

Les choses bougent pour interdire les voitures diesel et essence

Le sommet de la COP21 à Paris commence à faire concrètement ses effets. Quelques semaines après les déclarations de Nicolas Hulot sur le thème de l’automobile avec son plan pour réduire la pollution, le Royaume-Uni en a fait de même.

 

Le voisin outre-Manche a même tout simplement calqué son objectif principal sur celui de la France. Dès 2040, les voitures neuves essence comme diesel ne pourront plus être vendues. Le Royaume-Uni va cependant plus loin en interdisant tout bonnement la circulation pour ces voitures 10 ans après, en 2050. Cela concerne également les voitures hybrides puisqu’elles sollicitent à la fois un moteur thermique et électrique.

Les constructeurs travaillent dur sur l’électrique

Ça n’est pas pour tout de suite et la transition mettra du temps. Le marché doit également s’adapter à cette révolution automobile. Mais de leur côté les constructeurs misent tout en ce moment sur le déploiement de l’électrique mais aussi sur la voiture autonome.

 

Les déclarations officielles s’enchaînent donc et nous attendons que d’autres grands pays suivent ce chemin comme l’Allemagne par exemple toujours engluée dans l’affaire du Dieselgate avec ses constructeurs premium.

 

Source : nytimes.com

Partagez ce bon plan avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *