Automobile : les ventes de diesel diminuent encore en France

Publié par Aurélien le 14 mars 2017 dans Actualités

La tendance ne fait que commencer. Cela fait déjà plusieurs semaines que l’on constate que les véhicules diesel se vendent de moins en moins. Pour le mois de février 2017, leur part table à 47,7% des ventes soit quasiment le même chiffre que les moteurs essence.

Pollution en voiture

Le rapport entre essence et diesel est presque identique !

Il est plutôt loin l’époque où le gouvernement français incitait la population à acheter des véhicules diesel. La donne a clairement changé aujourd’hui et les ventes de voitures équipées d’un moteur diesel baissent pour le deuxième mois d’affilé. En l’espace d’une année, ces ventes ont perdu 6%.

 

Pour le mois de février 2017, 47,7% des voitures achetées en France étaient des diesels contre 46,7% pour les essences. Le rapport entre ces deux énergies pourrait donc s’inverser dans peu de temps surtout que les entreprises aussi entretiennent ce désamour. D’ailleurs, le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles a publié son rapport détaillé des ventes pour le mois de février.

Mais pourquoi les voitures diesel se vendent moins ?

Les raisons de cette tendance sont multiples outre la baisse générale du nombre d’immatriculations en France (-2,9% pour le mois de février). Le coût plus élevé de l’assurance ainsi que le prix à l’achat d’une diesel ne font pas vraiment partie des facteurs clés. Il faut plutôt se tourner vers les directives environnementales toujours plus strictes qui poussent les diesels à polluer toujours moins.

 

Or, passé un certain cap d’émissions, l’intérêt des diesels n’est plus et ils coûteraient bien trop cher en termes de développement. Il faut se faire à l’idée, les diesels sont voués à disparaître mais pas vraiment pour tout de suite. Entre véhicule essence ou diesel, à l’avenir le choix semble fait !

 

Il faut dire qu’avec la tendance aux véhicules hybrides et électriques, les constructeurs préfèrent dépenser leurs forces dans cette énergie du futur plutôt qu’améliorer sans cesse celle du passé… Le marché des voitures électrique augmente certes à moindre rythme mais une telle transformation des comportements prend du temps. Aujourd’hui, les voitures zéro émission représentent 1,4% du marché en France.

 

via autoactu.com

Partagez ce bon plan avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *