Comment fonctionne le système du Bonus – Malus

Le système de Bonus-Malus est dénommé clause réduction-majoration dans les contrats d’assurance auto. C’est un mode de calcul faisant varier la cotisation de l’assuré en fonction du nombre d’accidents déclarés chaque année.

 

A quoi sert –il ?

C’est un principe d’équité qui sert à faire diminuer le coût de l’assurance des bons conducteurs ne coutant pas cher aux assureurs et à faire payer ceux qui ont des sinistres qui engendrent des remboursements à financer par les assureurs. On peut comparer ce système au principe de pollueur = payeur.


 

Comment cela marche ?

Chaque année, l’assureur analyse deux cas de figure : 

- Vous n’avez pas eu de sinistre, vous bénéficiez d’une réduction (BONUS). 

- Vous avez un sinistre, une augmentation (MALUS) est appliquée.

A l’échéance annuelle du contrat, la cotisation de l’assuré est calculée en multipliant le montant de la cotisation de référence par un coefficient de réduction-majoration. Au départ, il est égal à 1. Sans accident, il est réduit de 5% par an. Ainsi, la première année, vous payez la cotisation de référence x 0,95. Le bonus maxi est plafonné à 50%, ce qui correspond à un coefficient de 0,50. 

Pour en bénéficier, il faut 13 années consécutives sans accident. 

Si vous êtes responsable d’un accident, l’assureur applique un malus. Votre coefficient est majoré de 25% si vous êtes entièrement responsable et de 12,5% si vous êtes partiellement responsable. Le malus maxi est plafonné au coefficient de 3,5.

Sachez qu’un jeune conducteur venant d’obtenir son permis de conduire commence avec un malus. Un jeune conducteur ayant passé son permis en conduite accompagnée commence à l’équilibre, sans bonus, sans malus.

 
 
 
 
Copyright © 2011-2013 Assurance Auto Moins Chère : pour souscrire à une assurance voiture pas chère.